France

[Invention]

[George Méliès]

[Impressionisme Français]

[Age d'Or]

[Le cinéma d'après guerre]

[Nouvelle Vague]

[Cinémas Populaires]

[Renouveau]

Invention du Cinéma

Les travaux d'Eadweard Muybridge sur la décomposition du mouvement ont rapidement permis de faire des progrès dans le domaine de la photographie.

le galop de daisy
Ci dessus : Le galop de Daisy

 

Lorsqu'en 1894 Antoine Lumière découvre le Kinetoscope de Thomas A Edison, son enthousiasme est tel qu'il en fait part à ses fils Louis et Auguste dès son retour à Lyon. Le Kinetoscope permettait de visionner des  films enregistrés par le kinetographe. Cependant, le visionnage était individuel.

kinetoscope
Ci dessus : Le Kinetoscope

Les deux hommes commencent alors leurs recherches et s'inspirent des travaux d'Edison et d'Etienne Jules Marey qui avait mis au point en 1888 le chrono photographe; cet appareil avait la capacité de capter plusieurs images par seconde. Marey avait également amélioré le dispositif de Muybridge qui était alors très encombrant et compliqué, en créant le fusil photographique.

fusil photographique
Ci dessus : Le fusil photographique

chrono photographe
Ci dessus : Le chrono photographe

 

C'est en 1895 que Louis Lumière invente le cinématographe. C'est le premier appareil capable d'assurer une projection.

les frères lumière
Ci dessus : Les frères Lumière

cinematographe
Ci dessus : le cinématographe

auzolle
Ci dessus : Affiche d'Auzolle pour le cinématographe Lumière 1896


C'est le 28 Décembre 1895 qu'a lieu la toute première projection publique dans le salon indien, au sous-sol du Grand Café, à Paris. Une douzaine de films sont alors projetés :

  • Place Bellecour à Lyon
    - La sortie des usines Lumière
    - Le congrès des photographes
    - Le goûter de bébé
    - La partie d'écarté
    - L'enfant et le chat
    - Promenade en mer
    - La démollition d'un mur
    - Les forgerons
    - Le maréchal Ferrant
    - L'arroseur arrosé
    - L'arrivée d'un train en gare de la Ciotat

Les plus connus d'entre eux restent : La sortie des usines Lumière, L'arroseur arrosé et l'arrivée d'un train en gare de la Ciotat.

George Méliès proposa aux frères d'acheter leur invention mais ces derniers refusèrent. En effet, les frères Lumières considèraient que le cinématographe était une technique scientifique moderne et non un divertissement.

"Dès la fin de la séance, je faisais des offres à M. Lumière pour l'achat de l'un de ses appareils pour mon théâtre. Il refusa. J'avais été pourtant jusqu'à 10 000 francs, ce qui me semblait une somme énorme. M. Thomas, directeur du musée Grévin, obéissant à la même idée, lui offrait 20 000 francs, sans plus de résultats. Enfin M. Lallemand, directeur des Folies-Bergères, également présent, allait jusqu'à 50 000 francs. Peine perdue..."Extrait de l'interview de Méliès.

arrivée train en gare de la ciotat L'arrivée d'un train en gare de La Ciotat

la sortie des usines lumiere La sortie des usines Lumière

arroseur arrose L'arroseur arrosé

Le public est rapidement conquis notamment par le réalisme des images. Dès 1896, le cinématographe est présenté un peu partout dans le monde. En effet, les frères Lumière décident de lancer une exploitation commerciale et industrielle de leur invention .

Un certain nombre d'appareils sont cités dans cet article, si vous désirez des détails techniques sur chacun d'eux, vous les trouverez dans la partie : Techniques

Erin

Crédits :

- Cinéma : La Grande Histoire du 7 ème art Larousse

- Analyse Filmique