Sélectionner une page

James Bond : Découvrez l’histoire des montres de la saga !

James Bond est un agent qui n’a plus rien de vraiment secret. On connaît à peu près tout de lui, son flegme bien anglais, son sang-froid en toutes situations, et son amour des belles choses. S’il a eu de très belles femmes à son bras dans chacun de ses films, l’agent 007 a également collectionné les montres à son poignet. Voici un petit tour d’horizon des tocantes du célèbre agent secret.

Voici une petite vidéo en anglais si vous avez la flemme de lire 😉

L’histoire des montres de James Bond

Les Rolex de Sean Connery

C’est en 1962 que le grand public découvre l’agent secret anglais pour la première fois dans James Bond contre Dr No. C’est l’acteur Sean Connery qui a le rôle. Il porte alors une Rolex Submariner de 1953, montée sur un magnifique bracelet en cuir. On ne sait pas trop si elle appartenait à l’acteur, si elle lui a été offerte ou si c’était un accessoire pour l’agent secret.

D’ailleurs, un an plus tard, l’acteur porte toujours la même montre dans Bons Baisers de Russie. À cette époque-là, la tocante de l’agent secret ne lui sert qu’à connaître l’heure ou la date, elle ne possède alors aucun équipement spécial.

En 1964, on ne change pas une équipe qui gagne, et James porte toujours sa Rolex Submariner dans le film Goldfinger. Petit changement cependant, puisque le garde-temps est cette fois monté sur un bracelet NATO, qui n’était alors utilisé que par certains militaires.

En 1965, dans Opération Tonnerre, l’agent 007 utilise encore la Submariner, mais on le voit également porter une Breitling Top Time avec une fonctionnalité supplémentaire. Elle est en effet modifiée afin d’intégrer un compteur Geiger. Pour la petite histoire, la montre utilisée pendant le tournage avait été égarée, et elle a été retrouvée sur un marché aux puces en 2013. Achetée pour seulement 25 livres, elle s’est revendue aux enchères pour plusieurs centaines de milliers de livres.

Roger Moore passe au quartz

En 1973, le quartz est une révolution dans le petit monde de l’horlogerie, et James Bond toujours à la pointe de la technologie, porte cette fois une montre Pulsar Quartz. C’est alors Roger Moore qui incarne l’agent anglais. Il repasse cela dit à une Rolex Submariner 5513 au milieu du film. La montre est étonnante puisqu’elle possède quelques fonctions spéciales ajoutées par Q, dont un aimant très puissant et une scie circulaire…

En 1974, Roger Moore conserve la Rolex, dans L’homme au pistolet d’or, sans modification particulière. Puis l’ère Seiko débute. James Bond porte une Seiko 0674 LC en 1977 dans L’espion qui m’aimait. En 1979, dans Moonraker, 007 va dans l’espace avec sa Seiko M354 Memory Bank Calendar, qui possède alors un détonateur pour faire exploser quelques bombes. La montre est étanche dans le film, mais pas dans la réalité, il faudra attendre 1 an de plus pour qu’une version étanche soit proposée au grand public.

En 1981, Roger Moore porte toujours la marque japonaise au poignet. Dans Rien que pour vos yeux, il débute le film avec une Seiko 7549-7009, et puis il passe à une Seiko H357 Duo Display au cours du long métrage. Cette dernière possède à la fois des aiguilles, et un écran à cristaux liquides.

Deux ans plus tard, dans Octopussy, James possède des Seiko LCD. L’une lui sert à retrouver un objet caché et l’autre intègre une petite télévision. Cette année-là, Sean Connery revient pour une dernière apparition dans Jamais plus jamais, mais personne ne sait quelle montre il portait.

Enfin, dans Dangereusement vôtre en 1985, mr Moore portera 3 Seiko différentes pendant son dernier film avec le costume de l’agent anglais.

Omega ne lâchera plus le poignet de 007

En 1987 et 1989, c’est Timothy Dalton qui incarne James Bond. Il porte alors une TAG Heuer Night-Dive dans Tuer n’est pas jouer, puis revient à une Rolex Submariner 16610 pour sa dernière apparition dans Permis de tuer.

Pierce Brosnan prend le rôle en 1995 dans GoldenEye. Il débute avec une Omega Seamaster Professional 300M. En 1997, pour Demain ne meurt jamais, il conserve la même montre, avec laquelle il peut déclencher des bombes à distance.

Il conserva son garde-temps Omega en 1999 dans Le Monde ne suffit pas. Cette fois, la montre peut éclairer avec une grande puissance, et elle possède un câble très fin en acier auquel l’agent peut se suspendre. En 2002, dans Meurs un autre jour, la Seamaster est toujours là, elle est cependant équipée d’un laser.

En 2006, c’est Daniel Craig qui prend le relais, et endosse le costume de James Bond pour Casino Royale. Il reste chez Omega, avec deux montres, une Seamaster Diver 300M et une Seamaster Planet Ocean.

En 2008, l’agent 007 va plonger dans les profondeurs de l’océan dans Quantum of Solace. Quoi de mieux qu’une Seamaster Planet Ocean 600M pour lire l’heure à plusieurs centaines de mètres sous l’eau.

Pour Skyfall en 2012, Daniel Craig porte une nouvelle Seamaster Planet Ocean 600M. Elle est équipée d’un boîtier en titane alors que la version en série est uniquement munie d’un boîtier en acier inox.

Enfin, dans Spectre en 2015, l’agent 007 porte une Omega Seamaster 300 édition limitée Spectre, spécialement dessinée pour le film. En 2019, un nouveau James Bond est prévu, toujours avec Daniel Craig, mais on ne sait pas encore quelle montre il aura au poignet !

Précédent

Suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This