Sélectionner une page

Les meilleures sorties ciné de 2019

Côté cinéma, l’année 2019 a été extrêmement intéressante, avec des nouveautés qui ont enchanté les cinéphiles. Voici pour vous le top 4 des meilleures sorties ciné de 2019 !

1- Once Upon a Time… In Hollywood

Ce petit bijou de Quentin Tarantino, si injustement parti bredouille du dernier Festival de Cannes, n’a pas manqué de marqué les esprits, surtout les plus mélancoliques. Vous avez manqué ce phénomène ? Pour éviter cela à l’avenir, n’hésitez pas à vous tenir informé de toutes les nouveautés à venir, sur des magazines en ligne tels que Pour-vous-magazine.com, spécialisés dans l’actualité. On y retrouve bien évidemment la griffe de son concepteur et une réflexion profonde sur Hollywood en 1969, une année de transition pour l’industrie du cinéma et des séries.

Ce neuvième film de Quentin Tarantino est surtout doté d’une profonde mélancolie, avec la juste dose de dépression et de poétique qu’il faut pour faciliter l’immersion du spectateur. Bien entendu, on n’aura pas manqué d’être touché par la tendresse qui exsude entre les personnages joués par un Bard Pitt survolté, un Leonardo DiCaprio au sommet de son art et une Margot Robbie bouleversante.

Nul doute que ce film sera utilisé comme fil conducteur pour d’autres projets cinématographiques !

2- The Irishman

The Irishman est le petit chouchou de Martin Scorsese, un projet qu’il nourrissait depuis longtemps. Le film se base sur le livre intitulé « I Heard You paint Houses » de Charles D.Brandt, qui n’était pas sans rappeler Les Affranchis et Casino, notamment quand on aborde le sujet du crime organisé.

Beaucoup redoutaient aussi les effets spéciaux, notamment ceux utilisés pour rajeunir les acteurs à l’écran, et qui auraient rebuté beaucoup de spectateurs en cas d’échec. Mais le résultat a dépassé toutes les attentes et l’œuvre-fleuve de 3h30 n’a pas manqué de convaincre les plus sceptiques. Le récit est bien ficelé, sans oublier la performance magistrale d’Al Pacino, Joe Pesci et de Robert de Niro. À voir et revoir sans modération !

3- Midsommar

Ari Aster avait déjà marqué beaucoup d’esprits avec son premier film « Hereditary », et quand le réalisateur remet le couvert avec Midsommar, l’originalité est au rendez-vous. Comme pour sa première œuvre, le réalisateur nous livre une utilisation hors du commun de la spiritualité pour catalyser l’horreur et faire évoluer les personnages dans un mauvais songe qui colle à la peau.

L’utilisation de la lumière, la répartition des acteurs et l’attention prêtée au moindre détail permettent d’offrir un grand moment de cinéma d’horreur. Comme pour « Hereditary », Midsommar joue avec le sentiment de malaise des spectateurs qui découvrent avec horreur le destin des personnages à travers des tableaux traditionnels.

4- Dragons 3 : le monde caché

Ce troisième volet de la saga Dragon est une véritable déclaration d’amour et n’a rien à envier aux films de Disney ! On y retrouve les personnages qui ont atteint l’âge adulte et qui doivent faire face à de nouvelles responsabilités. Bien que moins hypnotique et marquant que le précédent volet, Dragons 3 n’en livre pas moins un tableau plein d’émotion et de poésie sur l’avenir des personnages et leur vécu à travers des scènes mémorables, pour offrir une conclusion tout en beauté de l’histoire.

Précédent

Suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This