Sélectionner une page

Les différents plans qui existent au cinéma !

Un plan au cinéma est une séquence pendant laquelle l’image est plus ou moins figée : Les éléments présents peuvent être en mouvement mais la caméra, en principe, ne bouge quasiment pas ! Ces scènes contemplatives permettent de mettre en évidence des personnages ou des éléments décors mais surtout de travailler l’atmosphère générale du film !

A la manière d’un arrêt sur image, le plan au cinéma permet de focaliser l’attention du spectateur sur un ou plusieurs éléments précis.

Que l’on soit un néophyte ou un cinéphile confirmé, apprendre à repérer les différents plans qui se présentent à nous nous permet de mieux comprendre les intentions d’un réalisateur.

Nous en profitons pour vous conseiller un ouvrage excellent et ludique sur le sujet :

« T’as vu le plan ? » écrit par le vidéaste cinéphile François Thuriel.

Le bouquin retrace et analyse une centaine de plans cultes. Une bonne manière d’en apprendre plus à la fois sur l’histoire du cinéma et le métier de réalisateur.

« Voir le livre T’as Vu Le Plan sur Amazon »

7 types de plans au cinéma que chaque cinéphile doit connaître

 

  1. L’établissement

Le plan d’établissement est généralement le premier plan qu’un spectateur voit jamais, et met en place de nouvelles scènes dans un film aussi. Il établit littéralement le contexte et l’espace d’une scène. Le plan d’établissement est souvent un plan extrêmement large d’une ville ou d’un bâtiment.

Cela donne non seulement au public une idée de l’endroit où se déroule la scène, mais aussi de l’heure à laquelle elle se déroule.

L’établissement de tirs peut également être utilisé pour mettre en place un concept, tel qu’un escadron d’hélicoptères volants représentant la guerre.

Ils mettent également en valeur les relations entre les personnages, comme un patient et un médecin, ou un enseignant et des élèves.

Le plan d’établissement ne repose pas sur la narration. Le plan à lui seul doit dire au public tout ce qu’il doit savoir.

Regardez cette compilation vidéo de clichés d’Alexander Friedrich.

2. Extreme Wide Shot (Extreme Long Shot)

Image : Le Seigneur des Anneaux de New Line Cinema

Le plan extrêmement large est un plan pris de loin, utilisé pour impressionner le public. Ces clichés sont généralement utilisés comme clichés d’établissement parce qu’ils montrent souvent des paysages ou l’extérieur de bâtiments massifs.

Il représente l’environnement autour d’un personnage, montrant souvent l’échelle, la distance et l’emplacement. Si le personnage est visible sur la photo, le public doit voir tout son corps de la tête aux pieds.

Dans l’image ci-dessus, Gandalf monte son cheval Shadowfax.

Le public peut se rendre compte de la taille d’un homme et d’un cheval, de sorte que lorsqu’il voit un château au loin, il sait à quel point la structure est réellement massive. Le château les surplombe absolument, et le plan extrêmement large a impressionné le public.

3. Tir large (WS) ou tir long (LS)

Image : Mad Max : Fury Road from Village Roadshow Photos

Tout comme le plan précédent, le plan d’ensemble représente l’ensemble du personnage de la tête aux pieds.

Parfois appelé plan complet, le public est toujours traité selon l’échelle, la distance et le lieu. La seule différence réelle d’un plan extrêmement large est que le personnage principal a une plus grande présence dans le cadre.

Contrairement à l’image de Gandalf dans Le Seigneur des Anneaux, le personnage de Max Rockatansky est bien en vue dans l’image en plan large ci-dessus.

Jetez un coup d’œil à cette compilation du réalisateur Paul Thomas Anderson qui utilise des plans longs et des plans extrêmement longs de Jacob T. Swinney.

4. Plan moyen (MS)

Image : Les chercheurs de Warner Bros.

La définition d’un plan moyen varie à travers le monde. Le plan moyen standard encadre un personnage à partir de sa taille. Il est utilisé pour montrer un mélange des expressions faciales et du langage corporel d’un personnage.

Ces prises de vue sont si courantes parce qu’elles sont naturelles pour le public, comme si elles étaient là à parler au personnage.

Le réalisateur John Ford est un maître du plan moyen, qu’il utilise souvent tout au long de ses westerns. Dans l’image ci-dessous, nous voyons un jeune John Wayne représenté des genoux vers le haut dans un plan moyennement long.

Ci-dessus, Ford encadre John Wayne de juste au-dessus de sa taille dans un gros plan moyen.

5. Gros plan


Image : Le silence des agneaux d’Orion Pictures

La prise de vue rapprochée cadre étroitement un personnage ou un objet. Généralement, les gros plans sont utilisés pour dépeindre les émotions d’un personnage, tout en ne faisant que cadrer son visage.

Ils sont aussi souvent utilisés pour montrer une action spécifique, comme une main qui prend un couteau. Le gros plan est peut-être le plus important de cette liste. C’est la pierre angulaire du film. En fait, La Passion de Jeanne d’Arc de 1928 n’était qu’un film de deux heures avec des gros plans.

Le réalisateur Edgar Wright s’est forgé une notoriété grâce à l’utilisation constante de plans rapprochés dans ses films.

6. Gros plan extrême (ECU / XCU)

image Le bon, le mauvais et le laid de United Artists

Un gros plan extrême est une vue si étroite que le public ne peut voir que certaines caractéristiques d’un personnage ou d’un objet. L’écran entier est rempli d’un seul élément, comme les yeux ou la bouche d’un personnage.

L’utilisation la plus connue de cette technique est celle du réalisateur Sergio Leone. Dans son film The Good, the Bad and the Ugly, le public assiste à une confrontation intense entre les trois personnages principaux.

Au fur et à mesure que la tension monte, chaque plan se resserre sur chaque personnage jusqu’à ce que le public ne regarde que dans chacun de ses yeux. Les gros plans extrêmes peuvent aussi s’appliquer à un objet, comme une paire de ciseaux coupant un fil de bombes.

7. Point de vue (POV)

Image : Terminator 2 de TriStar Pictures

Le POV (point of view) est un angle qui montre ce qu’un personnage regarde.

Généralement, les plans POV sont placés entre le plan d’un personnage regardant quelque chose et un plan montrant la réaction du personnage. Actuellement, l’utilisation la plus courante de POV est une vue technique, comme celle ci-dessus. Le public voit ce que regardent des personnages comme Terminator, Iron Man, RoboCop et CHAPPiE.

Les plans au cinéma reflètent la patte des réalisateurs

Vous l’aurez compris, les réalisateurs peuvent parfois abuser de certains types de plan à tel point que cela devient une part intégrante de leur cinéma.

De manière générale, les films varient le type de plans afin de transmettre des émotions différentes aux spectateurs…on peut donc dire que n’importe quel réalisateur confirmé a l’habitude de manipuler ces différentes techniques !

Précédent

Suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This