Sélectionner une page

Argent, fesse et violence : Le nouveau visage de la pop américaine

Une nouvelle tendance prend place depuis quelques années chez nos amis Outre-Atlantique. La musique pop américaine développe en effet un style et une éloquence bien plus trash par rapport à ce qu’on a pu voir ses dernières années.

Les pointilleux parleront plutôt de transition plutôt que de rupture : La musique urbaine américaine a toujours su cultiver une dimension « trashy »…

En revanche, le phénomène était jusque-là réservé au rap et au rock. Aujourd’hui, il s’est étendu à tous les genres pop’ et urbains !

Résultat de recherche d'images pour "Eazy-E - Real Muthaphuckkin G's"

Eazy-E « Real muthaphuckkin g’s », déjà à l’époque les codes étaient assez évocateurs dans le rap américain…

 

Plus surprenant, on constate aujourd’hui un glissement des codes du « gangsta rap » vers des genres plus mainstream. Quelle est la raison ? La démocratisation du rap au sein de la société américaine (et du coup, à l’international).

Jusque dans les années 2000, le rap était une musique hors-système, souvent critiquée et prise à parti par les médias. 15 ans plus tard, entraient dans les magazines et les journaux, des jeunes journalistes qui avaient écouté du rap pendant toute leur jeunesse…Dans le même temps, le rap était désormais écouté par tout le monde et surtout pratiqué par tous…D’où le glissement vers certains genres.

Plus intéressant encore, la musique rap était jusque-là faite essentiellement par des hommes. Depuis les années 2000, de plus en plus de femmes s’invitent à l’exercice et mixent les genres (rap & rnb).

Résultat de recherche d'images pour "Rihanna bitch better have my money clip"

Rihanna, « Bitch Better Have My Money »

 

Argent & Violence : Quand la musique pop n’a rien à envier au rap !

Rihanna, artiste internationale et idole des jeunes incarne parfaitement cette tendance. Dans son clip « Bitch Better Have My Money », la jeune chanteuse incarne le rôle d’une gangster qui séquestre et torture une femme semble-t-il assez riche dans le cadre d’un règlement de compte. Argent & violence sont au rendez-vous !

Résultat de recherche d'images pour "nicki minaj ass"

Nici Minaj sur scène

Une certaine culture des fesses proéminentes 

Autre phénomène : Les chanteuses ont décidé d’adopter les codes et les clichés portés par le rap US. On a reproché pendant très longtemps aux rappeurs de rabaisser la femme mais les artistes féminines ont décidé de finalement s’approprier ces codes et d’en jouer. Le symbole absolu  ? Un fessier proéminent.

De Nicki Minaj à Cardi B en passant par Jennifer Lopez, les chanteuses américaines « cultivent » des fessiers sans commune mesure…En me renseignant un peu sur le sujet, j’ai découvert que la plupart des articles font appel à la chirurgie.

Alors, c’est vrai que c’est possible d’augmenter la taille de son postérieur de façon naturelle…Rien de magique, si j’en crois le site Little Idea et son article « Avoir des grosses fesses« , cela repose principalement sur des exercices de musculation.

Seulement pour avoir des fesses avec un tel volume, il n’y a pas d’autres choix que de passer par de la chirurgie. (très souvent des injections de Botox…)

Ces clips et ces musiques avec des images et des paroles explicites font souvent polémiques. Les autorités et parents craignent les conséquences d’un tel phénomène : hyper-sexualisation, image dégradante de la femme et complexe chez les jeunes…

La question mérite en effet d’être posée !

 

Précédent

Suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This