Sélectionner une page

Taxi Driver : Analyse et critique d’un grand classique !

Taxi Driver est de ces films qui marque les esprits. Travis, le personnage principal incarné par De Niro, est un marginal qui vivotte dans les rues de New-York. Odysssée vous propose l’analyse des raisons qui ont fait de ce film un immense succès critique !

D’un point de vue stylistique, le film est une expérience cinétique et cinématographique. Scorsese montre ses talents de cinéaste et de narrateur, créant des visuels époustouflants avec l’aide du directeur de la photographie Michael Chapman ; aucun autre film avant la sortie de « Taxi Driver » ne pouvait atteindre une telle intensité.

Le scénario de Schrader capture l’essence même des années 70, une décennie de bouleversements politiques, de taux élevés de criminalité et d’exploitation sexuelle. C’est une histoire avec un message puissant qui ne se prêche pas à la chorale, on va dire.

Après la sortie de « Taxi Driver », Scorsese poursuit une carrière prolifique en réalisant des films tels que « Raging Bull », « Goodfellas », « Gangs of New York », « The Departed », et « Wolf of Wall Street », et est largement reconnu comme l’un des plus grands cinéastes de tous les temps.

Taxi Driver : Analyse et critique d’un succès

Avant que  » la ville qui ne dort jamais  » ne devienne un havre de paix pour les hipsters en résidence, New York était l’endroit le plus effrayant du monde si vous n’y étiez pas né.

Il y avait beaucoup de cinémas et de sex-shops cotés X partout dans la ville, et les proxénètes et les prostituées étaient une norme. Le métro était couvert de graffitis, le taux de criminalité n’avait jamais été aussi élevé et la plupart des gens évitaient Central Park la nuit. En apparence, New York semblait « immorale » et perdue.

Alors que beaucoup de gens de l’extérieur pensaient que New York était un endroit où personne de sain d’esprit ne voudrait vivre, un fait ne pouvait être réfuté : les célébrités riches et célèbres, et les personnes les plus influentes y résidaient.

New York est le seul endroit où les riches et les pauvres se promènent ensemble dans les rues de la ville ou dans le métro.

Scorsese a capturé le monde souterrain de la ville, l’a choisi comme acteur de soutien dans le film. La ville de New-York vole souvent la vedette à De Niro !

TaxiDriver4_002Pyxurz

De Niro, parlons-en. On ne peut nier que l’acteur y est pour beaucoup dans le succès du film.

Robert De Niro a joué dans certains des films les plus fascinants du 20e siècle. À son apogée, le public et la critique étaient tous d’accord pour dire que De Niro était le meilleur acteur de l’industrie à l’époque. En tant qu’acteur méthodique, De Niro, déjà oscarisé, a conduit un taxi jaune dans toute la ville et s’est préparé pour son rôle dans « Taxi Driver ».

Dans le rôle du personnage principal Travis Bickle, la performance de De Niro est brillante dans la façon dont il transmet la solitude, la conscience sociale et l’isolement. On ne peut s’empêcher d’avoir de la sympathie pour le chauffeur de taxi sans amis, mais au fur et à mesure que le personnage se développe, la transformation devient effrayante ; il perd lentement la tête sous nos yeux et devient un tueur au sang froid sous la forme d’un justicier quand il tire et tue un voleur potentiel dans un magasin.

Travis commence à descendre plus profondément dans la folie, se préparant à une confrontation inconnue du public jusqu’à la toute fin du film, et en se parlant à lui-même dans un miroir en jouant avec une arme à feu

Le fait que De Niro a réussi à faire ressortir les nuances subtiles de ce personnage complexe montre combien il est un grand acteur.

Martin Scorsese & Robert De Niro

Réalisateur, scénariste, historien et fondateur de The Film Foundation, un organisme voué à la préservation des films, Martin Scorsese est plus qu’un simple cinéaste, c’est un homme de la renaissance du cinéma lui-même.

Né dans le Queens à New-York dans le quartier de Little Italy, Scorsese était le réalisateur parfait pour amener « Taxi Driver » au grand écran. Le projet a été controversé dès le début, alors tous ceux qui travaillaient sur le film ont subi des réductions de salaire.

Le directeur de la photographie Michael Chapman attribue le faible budget comme l’une des raisons pour lesquelles le film a été tourné de cette manière si atypique. il dira notamment : « Une grande partie de l’aspect du film était dictée par le fait que nous n’avions pas beaucoup de temps et d’argent et ne pouvions donc pas faire des choses traditionnelles.

Ce qui manquait à la production en ressources budgétaires était plus que compensé sur le plan créatif puisque le mouvement de caméra de Scorsese, l’utilisation du ralenti et le montage de précision donnent vie au film, et son choix de présenter le matériel sur un ton réaliste en fait un film magnifique à regarder, mais en même temps, une expérience troublante.

Avec la sortie de « Taxi Driver », Scorsese s’est imposé comme un cinéaste au style visuel vraiment original. Ses films sont beaux à regarder, nerveux, et ont un style de réalisation en tête-à-tête,

Taxi Driver a fini par s’imposer comme l’un des plus grands films de tous les temps !

Précédent

Suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This